, , ,

Remise du 14ème prix de ” La Truffe ” décerné cette année à la société ” Caviar de Neuvic “

Ce prix, décerné chaque année par la Société Amicale des Périgourdins de Paris, ” La Truffe “, est destiné à soutenir et encourager le travail en profondeur et les talents qui participent pleinement au développement économique du Périgord, et au dynamisme du département de la Dordogne.

Remise du prix de La Truffe à M. Laurent Deverlanges, PDG de la société Caviar de Neuvic 

Le Jury du prix de La Truffe a sélectionné, pour 2018, la filière de l’aquaculture et de la pisciculture, dont le développement est notable depuis une décennie en Dordogne. Il a distingué quatre entreprises particulièrement actives dans ce ce secteur : le Caviar de Montpon, le Caviar de Neuvic, l’Aquadem des Eyzies et sa marque Perle Noire, et, enfin, l’Aquaponie  à Saint-Amand de Belvès. Chaque candidat a fait l’objet d’une ou plusieurs visites sur place par un ou plusieurs membres du jury.

Le jury a décidé d’attribuer le prix de La Truffe 2018 à la société Caviar de Neuvic.

Le PDG de la société Caviar de Neuvic, M. Laurent DEVERLANGES, envisage d’affecter le montant du prix (2.000 €) à un équipement d’Aquaponie, afin de contribuer au traitement des effluents provenant de l’élevage piscicole dans une démarche durable. 

Domaine Huso – Neuvic sur l’Isle

L’attribution du prix de la Truffe au Caviar de Neuvic – un entreprise fondée en 2013 dont le CA est de 3 millions d’€ – procède de la volonté de mettre en lumière une activité qui illustre le développement qualitatif désormais indispensable à la Dordogne. Dans un monde de concurrence forte, il importe à un département caractérisé par la beauté de ses sites de se positionner également sur des créneaux d’excellence qui lui assurent des débouchés de haut niveau sur un plan international. L’industrie agro-alimentaire du luxe relève de cette exigence.

L’attribution du prix au Caviar de Neuvic s’est fondée sur :

  • Le caractère authentiquement périgourdin de l’entreprise dont la plupart des employés ont été recrutés à Neuvic sur l’Isle.

  • L’effort de conformité aux normes de développement durable d’une entreprises qui fonctionne en circuit court (pour l’apport des alevins et l’alimentation des poissons).

  • Enfin, la personnalité dynamique du chef d’entreprise, M. Laurent Deverlanges, qui a su, en peu d’années, obtenir le soutien d’investisseurs (business angels), aménager le domaine Huso au lieu-dit La Grande Veyssière à Neuvic sur l’Isle et ouvrir une boutique à Paris, rue de l’Odéon.

Pour en savoir plus :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *